Héritier d’une grande famille du Sphéria, le jeune Shirga a toujours été un peu étrange. Difficile de se reposer ou de dormir quand on se rend compte que parfois des êtres chimériques lui apparaissent devant ses paupières closes. Difficile d’en parler à ses parents chrétiens pratiquants. Seule sa vieille nounou ; Cléo ; est au courant, sans rien dire prenant soin de lui discrètement ("Ah si seulement le jeune maître pouvait faire ceci ou cela" / "Tient, mais c'est pas bête ça, elle a raison Cléo").

Pendant plusieurs années, elle le rassura et émit l’idée que peut-être il avait le don de voir ce que d’autres ne verront jamais et qu’il pouvait en tirer profit. Elle lui raconta de vieilles légendes ainsi que les contes d’autrefois et d’autres choses encore issu de son pays natal l'Albéria (discrètement, l’air de rien), et petit à petit, il commença à avoir moins peur et tenta même de discuter avec  certains d’entre eux.

Son père était un propriétaire terrien mais aussi un excellent commerçant, spécialisé dans l’orfèvrerie en plus de la production d’agrumes / fruits en tout genre. Il était bon, bien que sévère et très amoureux de sa femme. Sa mère quand à elle, avait la réputation d’être une ancienne combattante d’un  saint ordre guerrier venue refaire sa vie au Sphéria il y a longtemps.

Alors que son père lui apprenait le commerce et la taille des pierres précieuses, sa mère lui enseignait l’art du combat mais aussi la religion Chrétienne et son savoir sur certaines choses secrètes qu’elle estimait devoir lui enseigner (occultisme). Malheureusement, il y a 3 ans, son père tomba subitement malade et mourut. Sans savoir pourquoi, le jeune Shirga était très mal à l’aise et « sentait / voyais » que cette affliction n’était pas naturelle, mais il ne pouvait rien dire. Sa mère partie peu après pour ne jamais revenir et fut déclarée morte 6 mois plus tard. Il hérita alors du domaine, de la fortune laissée par son père et de la tâche de gérer la maisonnée.

Cléo était donc la dernière personne sur qui, il pouvait s’appuyer. Peu avant qu’il hérite, il a découvert par hasard une chambre secrète dans sa maison. Il y trouva le journal de sa mère, des armes, un porte armure vide et une petite bibliothèque avec de nombreux ouvrages traitant de choses ésotériques. Malheureusement, il est incapable d’en lire une bonne partie mais il a pu apprendre beaucoup de choses dans le journal de sa mère…

Manifestement, elle avait compris que la maladie de son mari était du à une créature qui l'avait maudit et condamné à mort. Elle expliquait qu'elle allait reprendre une dernière fois les armes et utiliser ses "pouvoirs" pour le sauver. Si elle devait mourir elle souhaitait bonne chance à son fils, en espérant qu'il n'aurait jamais à faire le choix de combattre ces monstres.

Ce ne fut pas le cas, après avoir lu son journal, il décida qu'il était temps pour lui de réaliser son héritage : totalement. Il avait comprit qu'il pouvait voir des créatures invisibles aux yeux des autres, il  parlait avec certains, il arrivait aujourd'hui à voir des noms flotter au-dessus d'eux. Quand il essayait de se regarder lui-même, il pouvait presque entrapercevoir son âme.

Il commença à s'entraîner en secret, poursuivant les leçons de sa mère et tentant de comprendre ce qui était écrit dans les vieux livres de la bibliothèque ou posant des questions à certaines créatures qui semblait amusées voire intéressées par ce gamin. Après plusieurs mois, une idée étrange lui vint à l'esprit et il lui fallut encore quelques semaines pour tenter l'expérience. Il se rappelait les légendes d'objets vivants que lui racontait Cléo, les objets ont une âme ou peuvent en acquérir une. Il s'empara alors de la rapière que sa mère avait forgée pour lui et décida d'y déverser une partie de son âme. Bien sûr, il ne réussit pas de suite, mais il y a peu, il y est enfin arrivé et son arme alors simple objet acquis une âme, séparé dans son essence, mais unit à la sienne. Il commence maintenant à s'entraîner avec… Et il ne sait pas lui-même ce qu'il va découvrir.

 

Shriga Amraphen est un personnage doux et tranquille. D'un naturel bienveillant, il ne rechigne pas à mettre la main à la pâte. Il aime réellement travailler les pierres comme son père et il a apprit à diriger les ouvriers dans les maraichers de son domaine, ainsi que le commerce dans lequel il commence à se débrouiller. Sa mère lui a enseigné les armes mais aussi des activités physiques et surtout à contrôler ses émotions. Chose qui devrait lui être utile en toute circonstance. Le fait est qu'il apprécie le maniement des armes, il a même engagé un maître d'arme un temps pour parfaire son style et a déjà du se battre, après avoir été attaqué par des bandits avec sa mère peu de temps avant le drame. Néanmoins, même s'il aime la beauté de la chose, il n'est pas friand de combat et redoute de sortir son arme pour tuer quelqu'un, il pense qu'il y a toujours un prix à payer pour verser le sang et il ne sait pas s'il se sent prêt à l'assumer (sauf pour la chose qui a tuer son père et sans doute sa mère). Après il n'est n'y naïf, ni innocent, il sait que les gens ne sont pas des anges, même s'il préfère éviter les ennuis, il sait qu'il devra se faire respecter. De plus, il s'est déjà laissé aller à séduire certaines filles du coin, mais maintenant il doit aussi penser à l'avenir de sa famille… Ce qui l'ennui un peu^^

Bien qu'il ait ses cheveux bruns, il possède les yeux verts de sa mère.

Père (Richard Amraphen) : ancien médecin, fils d'un riche commerçant du Sphéria (et d'Arlan par sa mère). Il se passionnait aussi pour les pierres précieuses et semi précieuses, mais c'est en tant que médecin qu'il fit la connaissance de sa future femme Domaris. Il l'a soigné après une rude bataille et ils tombèrent amoureux. Il parvint à la convaincre d'arrêter les combats pour le suivre au Sphéria ou il comptait refaire sa vie. Il devint finalement un propriétaire terrien, cultiva fruit et légume, négociait et travaillait l'orfèvrerie, tout en continuant à recevoir les gens du coin pour les soigner en tant que docteur (en ne leur demandant presque rien, sauf travailler chez lui pour le rembourser). Très aimé dans la région sa mort soudaine provoqua une grande tristesse dans les environs.

Bien que Shirga sache que son père n'est pas mort de maladie, il est probable que seule sa mère soit réellement au courant de ce qui c'est passé.

Mère (Domaris Amraphen, née D'Elacreu) : autrefois, elle était une guerrière d'un ordre de chevaliers chrétiens. Née dans une noble famille, ayant reçu une bonne éducation et dotée d'une certaine beauté (rousse, les yeux verts). Reconnue comme disposant de saints pouvoirs (mage de bataille, Lumière / Paix), elle termina sa carrière en affrontant une créature nécromantique, à mi-chemin entre la succube et le nécrophage qui se nourrissait des vivants après les avoir séduit. Elle fut soignée par Richard, et elle décida de mettre un terme à tous ces combats pour partir avec lui, non sans avoir averti son ordre que cette créature avait peut-être survécu.

Après des années de bonheur, elle commençait à former son fils et osait même lui parler de choses interdites car elle avait remarquée qu'il pouvait voir l'invisible. Mais Richard tomba malade, et elle fut la seule à comprendre de quoi il souffrait : un lien vital qui drainait ses forces petit à petit, le condamnant à une longue agonie. Elle n'arriva pas à localiser à temps la cause de ce lien, mais partie juste après sa mort pour le venger et ne jamais revenir.

Cléo : la vieille nourrisse de Shirga, et sans doute sa meilleure (seule) amie. C'est la mère de Shirga qui l'a fait venir et bien qu'elle s'acquitte de la tâche de prendre soin de ses maîtres avec attention, ce n'est pas son vrai rôle. Cléo est née en Albéria, adepte du Lylium et autrefois prêtresse. Même si elle n'a jamais atteint un rang élevée, elle était assez savante. Il y a plusieurs années, elle aida une jeune guerrière et son groupe contre une dangereuse créature corrompue. C'est ainsi qu'elle se lia d'amitié avec Domaris. Une amitié assez forte pour lui faire traverser un océan quand cette dernière lui demanda de venir l'aider à éduquer son fils qui pouvait voire des créatures invisibles aux yeux des autres.

Elle tenta d'aider son amie à localiser la créature qui en voulait à son époux, mais sans succès. Elle échoua également à retenir la main vengeresse de cette dernière et ne peut aujourd'hui que veiller sur leur descendant.

Elle a toujours prit soin de lui et tente de lui apprendre à contrôler ses pouvoirs, car elle voit bien qu'il se dirige vers un art qu'elle maîtrise depuis fort longtemps. Elle est parvenue à sentir que son âme était spéciale (Néphilim) même si elle ignore de quoi il s'agit, plus encore, elle n'est pas au courant de l'expérience de son petit protégé.

Le reste du personnel : il est probable qu'il dispose de 3 ou 4 personnes en plus pour gérer son domaine. Serviteur, majordome, cuisinier etc.

Récemment il a engagé un intendant, Colbert pour gonfler ses finances et améliorer son domaine. De plus, il a aussi adopté une fille : Ophélia, 9 ans qui pratique la magie naturelle mais dont il aimerait qu'elle sache mieux contrôler ses pouvoirs.

 

Anima Spheria

Cerelys Starok gourry OhBrou